Examens durant la grossesse

Bilans sanguins

Bilans sanguins au cours de la grossesse

Au cours de la grossesse, de nombreux examens sont réalisés à l'aide des prélèvements sanguins. Ces examens permettront de détecter d'éventuelles pathologies chez la mère ou chez le bébé.
 
Des examens biologiques sont réalisés en cours de grossesse pour la recherche du  statut sérologique (rubéole, hépatite B, syphilis, HIV, le dépistage de la toxoplasmose, de l’hépatite C et du cytomégalovirus est facultatif)


Les échographies

L'échographie

L'échographie est une technique d'imagerie médicale basée sur des ultrasons, qui sont sans danger pour le bébé.

Les consultations de grossesse sont complétées par la réalisation d’échographie (ou ultrasons US)  au nombre de trois, soit une par trimestre.

La première échographie permet de dater l’âge de la grossesse et donc le terme prévu de l’accouchement.
 
Les échographies suivantes permettent de rechercher des signes d’appel d’une éventuelle anomalie morphologique et d’apprécier la croissance fœtale.
 
L’échographie de routine peut être complétée sur signes d’appels par une échographie en 3D.
 
Le temps de l’échographie représente un moment agréable pour les parents mais reste un temps de dépistage médical.



Le dépistage du risque de trisomie 21

examens complémentaire

Le dépistage du risque de trisomie 21 est effectué par la combinaison de  trois facteurs qui sont : l’échographie du premier trimestre avec la mesure de la clarté nucale, l’âge maternel et une prise de sang. 
 
Ce résultat donne une probabilité d’avoir en enfant porteur de trisomie 21.
 
En cas de probabilité supérieure à 1>250 ce test est complété par l’amniocentèse qui pose un diagnostic d’anomalie génétique via l’élaboration du caryotype fœtal. 
 
Ce dépistage de la trisomie 21 est un examen facultatif de la grossesse mais proposé systématiquement aux parents.  


L'amniocentèse

analyse amniocentèse


L’amniocentèse consiste en la ponction de liquide amniotique intra-utérin afin de dépister certaines anomalies génétiques.
 
Elle est réalisée sur signes d’appels échographique ou anamnestique et donne lieu à l’élaboration du caryotype fœtal. Ce geste est associé à un risque de fausse couche de 1%.
 
L’enregistrement du rythme cardiaque fœtal est réalisé dans le cadre du suivi de grossesse pathologique.
 
Il permet de rendre compte de la vitalité fœtale et de l’activité utérine par l’enregistrement des contractions. 

L'enregistrement du rythme cardiaque fœtal

enregistrement du rythme cardiaque fœtal


L’enregistrement du rythme cardiaque fœtal consiste en un enregistrement du rythme cardiaque du bébé.
 
L’enregistrement du rythme cardiaque fœtal est réalisé dans le cadre du suivi de grossesse pathologique.
(Cet enregistrement est aussi appelé aussi Monitoring fœtal CTG)
 
Il permet de rendre compte de la vitalité fœtale et de l’activité utérine par l’enregistrement des contractions.